top of page

MARISOL: UNE RÉTROSPECTIVE | MBAM

(RE)DÉCOUVRIR MARISOL

LIGNE 08 | EXPOSITION | ÉTÉ 2023

Texte | Claire-Marine Beha

Visuels | MBAM

 

Marisol (1930-2016), Portrait of Georgia O’Keeffe with Dogs [Portrait de Georgia O’Keeffe avec des chiens], 1977. Collection Buffalo AKG Art Museum. Legs Marisol, 2016 (2021:44a-i). © Estate of Marisol / Artists Rights Society (ARS), New York. Photo Brenda Bieger, Buffalo AKG Art Museum

 

L’artiste Marisol, née María Sol Escobar en 1930, était une artiste américano-vénézuélienne pratiquant la sculpture, le dessin et la peinture sur différents matériaux, notamment le bois. Moins connue que ses contemporains masculins, elle a toutefois marqué l’écosystème artistique new-yorkais dans les années 1960 et 1970. Du 7 octobre 2023 au 21 janvier 2024, une grande exposition rétrospective sur son travail fera arrêt au Musée des beaux-arts de Montréal.


Marisol (1930-2016), Mi Mama y Yo [Ma mère et moi], 1968. Collection Buffalo AKG Art Museum. Legs Marisol, 2016 (2018:15a-d). © Estate of Marisol / Artists Rights Society (ARS), New York. Photo Brenda Bieger, Buffalo AKG Art Museum


À la fois influencée par l’expressionnisme abstrait, l’iconographie précolombienne et le pop art – mouvement auquel elle a contribué activement –, Marisol a réalisé de grandes sculptures totémiques à l’aide de plusieurs matériaux et d’objets trouvés. Ces portraits en trois dimensions ont donné vie à des personnages étonnants, railleurs et bigarrés, dont la plupart illustrent la réalité des femmes de l’époque, confinées à la domesticité et au rôle d’épouse et de mère. En plus de son rejet d’une féminité essentialiste, on peut aussi observer dans son travail une certaine critique des valeurs conservatrices américaines qui structuraient les rôles sociaux et de genre.


Marisol (1930-2016), The Generals [Les généraux], 1961-1962. Collection Buffalo AKG Art Museum. Don de Seymour H. Knox, Jr., 1962 (K1962:7). © Estate of Marisol / Artists Rights Society (ARS), New York. Photo Brenda Bieger, Buffalo AKG Art Museum + Marisol (1930-2016), The Fishman [L’homme-poisson], 1973. Collection Buffalo AKG Art Museum. Legs Marisol, 2016 (2021:37a-g). © Estate of Marisol / Artists Rights Society (ARS), New York. Photo Brenda Bieger, Buffalo AKG Art Museum + Marisol (1930-2016), Baby Girl [Petite fille], 1963. Collection Buffalo AKG Art Museum. Don de Seymour H. Knox, Jr., 1964 (K1964:8). © Estate of Marisol / Artists Rights Society (ARS), New York. Photo Brenda Bieger, Buffalo AKG Art Museum + Marisol (1930-2016), Sans titre, vers 1971-1972. Collection Buffalo AKG Art Museum. Legs Marisol, 2016 (2021:89). © Estate of Marisol / Artists Rights Society (ARS), New York. Photo Brenda Bieger, Buffalo AKG Art Museum


Dans les années 1960, ses œuvres ont connu une belle popularité, mais son apport a été très peu souligné par la suite, contrairement à celui de son ami Andy Warhol, avec qui elle a d’ailleurs collaboré à plusieurs reprises. À l’heure où le besoin de mieux connaître le travail des grandes figures féminines de l’histoire de l’art se fait sentir, Marisol fait partie des artistes qu’il faut (re)découvrir.


Marisol retouchant The Generals [Les généraux], 1961-1962, à l’Albright-Knox Art Gallery (Buffalo AKG Art Museum) en novembre 1963 (œuvre : Collection Buffalo AKG Art Museum. Don de Seymour H. Knox, Jr., 1962 [K1962:7]. © Estate of Marisol / Artists Rights Society [ARS], New York). Image courtesy of the Buffalo AKG Art Museum Digital Assets Collection and Archives

 

MARISOL : UNE RÉTROSPECTIVE

Au Musée des Beaux-Arts de Montréal

Du 7 octobre 2023 au 21 janvier 2024


MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE MONTRÉAL

1380, rue Sherbrooke Ouest Montréal, Qc H3G 1J5 T. 514 285-2000



Sur Instagram @mbamtl

Sur Facebook @mbamtl


145 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ORIPEAU

Comments


bottom of page