top of page

JARDINAGE URBAIN | SARAH NAGUÉ_MISS BOON

UNE RÉCOLTE FRUCTUEUSE, MÊME EN VILLE !

CHRONIQUES | JARDINAGE | ÉTÉ 2023

Texte | Sarah Nagué

Photos | Zoe Schaeffer + Gidlark + Katerina Niuman [via Unsplash]

 
 

Vous avez envie de vous mettre au jardinage cette année ? Chloé Fortier-Devin, du Jardin de la devinette, une entreprise montréalaise qui aide les jardiniers urbains novices à se lancer, a accepté de s’entretenir et de partager avec moi de précieux conseils pour une récolte fructueuse de fleurs comestibles et de légumes, même en ville !


Est-il possible de cultiver n’importe quelle plante potagère en pot ? Chloé affirme que oui, du moment qu’on lui donne l’espace dont elle a besoin. Les plants de tomates, les cerises de terre et les aubergines, qui requièrent beaucoup d’espace, sont parfaits pour les grands bacs rectangulaires. Les bacs de la marque Veradek ont l’avantage d’être accessibles un peu partout et d’être très stylés pour les potagers urbains minimalistes. Mais selon l’experte, le mieux est d’investir dans des bacs avec des réserves d’eau. La marque Lechuza est réputée pour proposer une grande variété de bacs et de pots munis d’un tel système, quoique ces produits soient plus classiques que modernes. Ce type de bacs a l’avantage de réduire la fréquence d’arrosage.


Vous souhaitez plutôt créer une oasis qui vous transportera en Italie ? Optez pour des pots de terre cuite. Priorisez pour ce type de pot les plantes qui n’aiment pas l’humidité comme les plants de piments et le romarin, rappelle Chloé. Ou prévoyez d’arroser vos plantes quotidiennement ! Complétez le look avec des oliviers et des arbustes d’agrumes que vous pourrez rentrer à l’intérieur en fin de saison (en vous assurant de les isoler un mois et de les traiter pour éviter les infestations nuisibles). Les oliviers donneront des airs méditerranéens à votre jardin urbain, mais ne produiront probablement jamais d’olives. Les agrumes achetés en boutique de plantes ou en pépinière produiront rapidement des fruits, mais pas ceux partis à partir de pépins.

Si vous souhaitez aménager un potager en pot qui disparaît après les dernières récoltes, optez pour les pots de géotextile qui, selon Chloé, sont pratiques, car on peut vider la terre et les plier à la fin de la saison pour les entreposer. Prévoyez de les surélever sur une surface imperméable si votre terrasse est en bois, au risque de vous retrouver avec des cernes. Plusieurs couleurs neutres et formats sont maintenant offerts sur le marché. Vous pourrez donc bien harmoniser votre projet de culture avec votre décor.

Chloé adore son arrosoir de 5 litres de la marque Dramm qui contient beaucoup d’eau et est muni d’un bec avec des trous très fins pour arroser délicatement ses petits plants. Petit conseil de pro : limitez-vous à des arrosoirs de 8 litres maximum pour une ergonomie optimale.


Pour vous procurer un arrosoir Dramm de 5 litres cliquez ICI.

La spécialiste priorise les engrais bio produits au Québec pour nourrir ses plantes : algues marines, frass d’insectes et fumier de poule. Plusieurs produits auxquels elle ajoute les ollas grand format de l’Atelier OIA and Co pour une irrigation continue du terreau. Pour un projet maraîcher facile, Chloé suggère une plante qui pousse comme de la mauvaise herbe : la menthe. Elle conseille cependant de la cultiver en pot, au risque de la voir envahir votre jardin si vous la plantez directement dans le sol. Parmi les herbes, elle aime particulièrement le persil, l’origan et le thym pour leur facilité d’entretien et leur port compact.


Côté fleurs, elle mentionne les capucines qu’elle affectionne pour leurs floraisons éclatantes et leur feuillage fourni. Leurs fleurs comestibles au goût poivré donneront du panache à vos salades estivales. La jardinière urbaine mentionne aussi les pensées et les tagètes, qui apportent couleur au jardin pendant toute la saison estivale en plus d’être comestibles.


Vous voilà donc un peu plus informé pour commencer à créer votre jardin urbain. Contactez Chloé au Jardin de la devinette pour un accompagnement personnalisé pour la création de votre potager urbain cet été. Vous pourrez profiter de son expertise pour une récolte fructueuse.

 

Si vous avez besoin d’aide pour démarrer votre projet d’aménagement de plantes, pour choisir des plantes adaptées à vos compétences horticoles et pour trouver des pots qui complémenteront votre décor, n’hésitez pas à me contacter pour une consultation sur place ou virtuelle en cliquant ICI.

 

SARAH NAGUÉ


En 2018, Sarah Nagué fondait la boutique végétale en ligne Miss Boon qui vend à la fois des plantes populaires et recherchées, des plantes de collection importées, ainsi que des accessoires pour la maison, pour le jardinage et des cache-pots stylés de qualité. Ce printemps, elle ouvrait à Montréal une jolie boutique physique. Rédactrice de profession, elle signait déjà sur son site web des articles sur le jardinage et prodiguait à sa clientèle des conseils quant au choix de plantes intérieures et aux soins à leur fournir; grâce à cette nouvelle chronique mensuelle, nous aurons maintenant la chance de profiter à notre tour de son savoir vert! Découvrez sa boutique en ligne ou passez visiter son nouveau local!


MISS BOON

380 Castelnau Est Montréal, Qc

T. 438 380-6448




34 vues0 commentaire

Comments


bottom of page