top of page

RÉSIDENCE MARLINGTON | SOCIÉTÉ DESIGN

Dernière mise à jour : 14 août 2023

AU GRÉ DES SAISONS

LIGNE 05 | ARCHITECTURE | AUTOMNE 2021

Photos | Phil Bernard

Texte | Société Design + Dave Richard

 
 

Localisation | Cantons-de-l'Est, Qc

Type de projet | Construction neuve

Budget approximatif | $$$

Réalisation | 2015

Conception | 18 mois

Travaux | 13 mois

Superficie | 4 300 pi2 / 400 m2


Dans une campagne anglaise des Cantons-de-l’Est, en plein cœur d’un terrain de plus de 180 acres, Société Design a été invitée à concevoir une somptueuse propriété familiale offrant une vue imprenable sur les montagnes à l’horizon. Entourée d’herbe, de vallons et de forêt, la résidence Marlington siège discrètement sur le plateau le plus élevé du faible dénivelé du terrain, bénéficiant du plus large point de fuite possible et d’une totale intimité.



La demeure a d’abord été imaginée sur un seul niveau, mais la chambre principale, le walk-in, une salle de bain, un bureau et un coin lecture ont finalement été aménagés sur un second étage, étant donné une empreinte au sol s’étendant déjà sur plus de 4 300 pi2. Ce nouvel étage, comme un genre de suite isolée du reste de la maison, a aussi permis l’ajout d’un potager et d’une terrasse sur le toit du garage.


Puisque l’accès à la propriété est situé du côté opposé au panorama, la découverte de la résidence se fait progressivement.



Dès l’arrivée, une suite de panneaux sculpturaux perforés en acier Corten longent le chemin menant à la porte d’entrée principale, créant un couloir avec le garage double. Ces panneaux ont l’effet d’un bijou, ajoutant à eux seuls une touche résolument moderne et originale au bâtiment et réchauffant son aspect général, autrement sobre, revêtu majoritairement d’aluminium gris ou brun foncé. À certains moments de la journée, les perforations de l’acier créent des jeux de lumière jusque dans la maison. Les mêmes panneaux ont aussi été installés à l’arrière, près de l’entrée du séjour des enfants et longeant la dalle de béton menant au spa.



À l’intérieur, le programme des pièces suit une progression logique : vestibule, mudroom, escalier adossé à la mécanique, d’abord ; puis le séjour ouvert sur la salle à manger et la cuisine, presque entièrement fenêtrés ; une buanderie discrète adossée au garde-manger walk-in. Le design intérieur est sobre, mais chaleureux, et s’accorde à la nature omniprésente. Les fluctuations du paysage inspirent des couleurs accent chaque saison.


Différentes hauteurs de plafond délimitent les espaces intérieurs à aire ouverte. De plus, toute une section de la maison a été réservée aux enfants de la famille, séparée par une porte coulissante. Les enfants ont même eu la chance de choisir les finis de la section. Sur les murs, on y trouve d’ailleurs du pin noueux, qui n’a été utilisé nulle part ailleurs dans la maison. Cette section comprend deux chambres, un séjour, une salle de bain et un bureau.



« La propriétaire souhaitait au départ un plan sur un seul niveau par souci de durabilité ; elle souhaitait habiter la maison longtemps, et parfois, avec l’âge, les escaliers deviennent problématiques. Par contre, elle craignait que le niveau unique soit trop vaste et crée une impression de vide. Un compromis a donc été trouvé. » - Maryse L’Archevêque

« On entre dans la résidence et c’est comme si, lentement, elle s’ouvrait ; les pièces s’élargissent et l’immense fenestration donnant sur le paysage se déploie tout au fond, décloisonnant complètement l’arrière de la maison. L’effet est impressionnant. »

Difficile de ne pas faire éloge du magnifique escalier sur mesure, de toute beauté, à la fois massif à sa base, puis léger, aérien, en hauteur. Sa dualité est saisissante et poétique, tout à fait organique. Ses marches basses en béton poli, larges et pleines, ont été ornées de pièces de noyer noir, très chic. Dans la seconde section, le béton disparaît, le noyer s’amincit et de fins tuyaux de métal servent de soutien et de garde-corps, éliminant du coup les contremarches. À l’étage, il ne reste plus qu’un garde-corps de verre. La transition est complète : l’escalier semble s’être dissout dans l’air.


« Le projet a été conçu avec un souci écologique constant. L’idée d’un foyer de masse a d’abord été envisagée comme moyen principal de chauffage, mais a vite cédé place à l’option de la dalle radiante conjuguée à une orientation solaire passive plein sud. La palette simple de matériaux a également été choisie en tenant compte de leur durabilité et de leur besoin d’entretien minimal. »

Béton, bois chauds, métal noir, verre... Conjugués au blanc pur des murs et des plafonds, les finis sont pratiques et sans prétention, pour laisser toute la place au panorama, à la lumière, mais aussi à la vraie vie de famille.

« Nous avons réussi à intégrer harmonieusement la résidence dans son environnement. Elle n’obstrue pas la vue et se moule à la pente douce du terrain. Le majestueux escalier sur mesure est assurément un coup de cœur sur le plan du design. Finalement, la fenestration valorisée au sein de chaque espace laisse entrer un flot de lumière naturelle exceptionnel, tout en cadrant le paysage qui change saison après saison, véritable galerie vivante. »

Comme un nid chaleureux dans la nature, un précieux refuge, la résidence Marlington offre à ses propriétaires splendeurs, tranquilité et luxe au quotidien. Élégant écrin, lumineuse et vaste, elle leur permet de jouir confortablement des tableaux perpétuellement nouveaux alentour.



-


Luminaire | Aim, de Flos [cuisine]

+ Panneaux perforés d’acier Corten + Revêtement mural en pin noueux + Armoires de cuisine et îlot de noyer noir sur mesure + Dalle radiante de béton poli

 

SOCIÉTÉ DESIGN

T. 514 458-3090



Sur Instagram @design_societe


Consultez la fiche complète de SOCIÉTÉ DESIGN

dans notre répertoire.


 











360 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page