PAVILLON DE BOIS #1 | LIN ARCHITECTURE

Dernière mise à jour : 23 janv.

DIALOGUER AVEC L'ESPACE

INTERLIGNE | ARCHITECTURE | JANVIER 2022

Texte | LIN Architecture [communiqué via V2com_Newswire]

Traduction | Dave Richard

Images | Liu Songkai + Lin Lifeng

 
 

Localisation | Zhenjiang, Jiangsu, Chine

Type de projet | Construction expérimentale

Réalisation | 2021

Superficie | 538 pi2 / 50 m2

Superficie du terrain | 1722 pi2 / 160 m2


Afin de tester de nouveaux prototypes d'espaces architecturaux, l'équipe de l'institut chinois de conception et de recherche LIN Architecture a construit un premier pavillon de bois expérimental près d'une rivière de la zone touristique de l'île Jiangxin à Zhenjiang, dans la province du Jiangsu. Pour ce projet, l'équipe d'architectes a volontairement écarté toutes considérations fonctionnelles pour partir à la quête de mots-clés pouvant définir les éléments spatiaux dans l'environnement.



Après une analyse du site, trois axes ont été étudiés: l'ergonomie, la proxémie et la béhaviorologie. L'observation du comportement humain dans l'espace étant une importante source d'inspiration pour les architectes, elle se trouvait au coeur de ce projet; en notant et comprenant les comportements de différentes personnes, on peut mieux concevoir un espace et en explorer davantage les possibilités.



Concept développé dès 1963 par l'anthropologue de l'Université de Columbia, Edward T. Hall, dans son livre Hidden Scales, la proxémie est une approche du rapport à l'espace matériel; elle désigne l'utilisation de l'espace et de la distance entre les individus, en particulier lorsqu'ils communiquent, et tient compte du mouvement des corps et des postures. Grâce au pavillon de bois, ses concepteurs ont approfondi et élargi le concept en l'appliquant dans un contexte architectural, s'interrogeant sur la façon dont l'espace intime, l'espace privé, l'espace social et l'espace public sont définis et conçus à différentes échelles.



Selon la perspective des architectes Yoshiharu Tsukamoto et Momoyo Kaijima, les humains, la nature et l’architecture devaient être considérés comme un tout durant la conception du pavillon de bois, puisque le contexte n’était pas cadré dans le mode de vie quotidien urbain. Le comportement des divers éléments naturels du site a donc été étudié au même titre que le comportement humain, mais surtout en relation avec celui-ci.

La brise, la lumière du soleil, le bruit des vagues, la bruine, le doux parfum d’osmanthe affectant les sentiments, les perceptions, le sens… Ce sont ces influences qui ont servi de matière première aux concepteurs et qui sont à l’origine de la volumétrie de la construction, de ses courbes, de ses ouvertures, de ses replis et des vues qu’il offre.



Au final, c’est l’humain qui s’assoit, s’accroupit, s’allonge, médite, écoute, regarde, erre, explore, ignore et fixe du regard qui a donné sa forme au pavillon. Le comportement de la lumière - le lever et le coucher du soleil, la tombée de la nuit, le surgissement de lumière artificielle, l’illumination - tisse quant à lui un dialogue entre le pavillon et le temps. Finalement, la nature autour - la brise marine, le bruissement des feuilles, le coassement des grenouilles, le chant des cigales - sert d’écrin à ce dialogue entre l’humain et l’espace.



Architectes principaux | Lin Lifeng + Chen Yuwei

Soutien pédagogique à la recherche et soutien matériel | RAC Studio

Consultant à la construction | Shanghai Kangle Wood Structure Co., LTD

Consultants techniques | Shao Yinghong + Hu Hongman + Xie Gong

Propriétaire et lieu | Aoya Design, village de Jiangxinzhou Wutao

Dessins + Participation à la conception + Construction du site | Chen Yuwei + Chai Zongrui + Li Xueqing + Huo Yan + Huang Qiyue + Zhong Yaoyao + Ren Yiyang + Chen Xiaochi + Chen Luyao + Yang Chenxuan + Wang Xuening + Zhang Zhen + Li Xiaomin + Zhu Xuanyi + Wu Yifan + Lu Zheyuan + MAO Dangran + Wen Sirui


 

LIN ARCHITECTURE

LIN architecture est un institut de conception et de recherche de pointe en Asie, dédiée à la recherche et l'éducation en lien avec la conception spatiale, que ce soit dans les domaines de l'architecture, du design, de l'urbanisme et de l'architecture de paysage ou dans ceux de l'aviation, de la technologie interactive, de la communication culturelle et de la construction virtuelle. Ses travaux se retrouvent sous formes de publications, de constructions, d'expositions, de vidéos et d'autres médiums artistiques.


lin@lin.archi

www.lin.archi


222 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout