top of page

MAISON DES TULIPES | MICROCLIMAT

PRENDRE RACINE

LIGNE 07 | ARCHITECTURE | HIVER 2022

Photos | James Brittain

Texte | Isabelle Pronovost

 
 

Localisation | La Conception, Qc

Type de projet | Construction neuve

Budget approximatif | $$

Réalisation | 2019-2020

Conception | 12 mois

Travaux | 12 mois

Superficie | 3 706 pi2 / 344 m2


Située sur la route du même nom, la Maison des Tulipes constitue un nouveau départ pour un couple qui désirait adopter un mode de vie plus agricole. Propice aux réceptions, aux rencontres et au partage, la résidence conçue par Microclimat prend racine dans un lieu où prairie lumineuse et forêt ombrageuse forment un décor enveloppant et inspirant.


Ressentant l’appel de la terre, Thierry et Pierre-Luc souhaitaient quitter la ville afin de démarrer une ferme maraîchère biologique dans les Laurentides. Parcourant la route 117, ils trouvent le terrain idéal dans la municipalité de La Conception. Ne restait qu’à y ériger leur future maison. Cette demeure, ils la voulaient chaleureuse et fonctionnelle, parfaite pour accueillir famille et amis lors des week-ends de récolte ou de toute autre occasion festive.


En plus du champ dédié à la production agricole, le terrain se démarque par la présence d’une forêt de sapins baumiers, de bouleaux et d’érables rouges. Ce contraste prairie/forêt a inspiré la géométrie et l’orientation du projet. « Le profil bas de la maison visait à mettre en valeur la dualité du site, soit en avant-plan un champ et une végétation basse, florale, typique de la vallée de la Rouge, et un arrière-plan majestueux de feuillus et de conifères presque centenaires. La maison s’inscrit donc dans le paysage comme un trait d’union entre ces deux environnements », explique la firme Microclimat.



La résidence longe l’orée du bois et offre une généreuse ouverture sur les champs, permettant à ses occupants de se sentir enveloppés par les massifs forestiers tout en profitant d’une vue dégagée vers le pré fleuri et l’horizon. Une longue pergola marque l’entrée principale et brise la linéarité de la maison. Cette trouée participe en outre à la démarcation des environnements intérieurs : aires de vie commune à l’est et section plus privée à l’ouest. Les invités ont leurs quartiers au rez-de-jardin, afin de bénéficier d’un peu d’intimité. Les trois chambres qui leur sont réservées s’ouvrent sur une cour anglaise généreusement végétalisée. La chambre à coucher des propriétaires se trouve juste

au-dessus, et un balcon leur assure une vue sur le soleil couchant. Un sauna avec accès direct sur l’extérieur complète cet espace de détente.



L’aire de vie ouverte, qui comprend une cuisine – bleue ! —, une salle à manger et un salon, se révèle propice au partage. Une grande terrasse couverte, à l’exception d’une percée vers le ciel judicieusement positionnée, borde les espaces communs et permet de les étendre vers le champ, en plus d’offrir une protection contre les chauds rayons du soleil. Un salon extérieur traversant l’extrémité est de la résidence propose quant à lui une immersion en forêt.


La maison est enveloppée d’une pierre naturelle en grès de silice, rappelant les murets de roche qui délimitent les pâturages. Le choix de ce matériau a été guidé par la volonté d’utiliser des ressources locales et durables, mais aussi par celle d’assurer une intégration harmonieuse au paysage rural environnant. « La valorisation du travail artisanal de la pierre (dénichée dans une carrière du coin) répondait à toutes ces intentions en plus de créer une palette riche et élégante en agencement avec le revêtement de cèdre et la tôle de la toiture métallique », indiquent les architectes du projet. Cette pierre, dont la couleur s’étend de blanc-sable à ocre-argile, orne également quelques murs intérieurs et la cheminée du salon, s’harmonisant à merveille avec le chêne blanc des planchers et le blanc texturé des murs.

À voir le résultat final, nul ne pourrait se douter qu’un incendie a ravagé la propriété alors que le chantier était aux trois quarts complété. Les artisans du projet ont dû retrousser leurs manches et tout reprendre à zéro, incluant les fondations. Une persévérance qui fait aujourd’hui le bonheur de Pierre-Luc et Thierry.




Équipe de conception | Olivier Lajeunesse-Travers + Maggie Cabana

Ingénierie | Geniex Entrepreneur | Les Constructions du Nord Portes et fenêtres | Fabelta [Aluminium anodisé clair] Foyer intérieur | Foyers Renaissance [Liaire 50]

Foyer extérieur | Valor [H5] Robinetterie | Rubi Céramique | Ramacieri Soligo [Ceppo Di Gre + Tierra]

Comptoir + Armoires | Fenix [Blu Fes] Peinture | Adex Mobilier intérieur | Atelier Vaste [Table, chaises + tabourets] + Élément de base [Canapé]

+ Revêtement extérieur en moellons de pierre naturelle (80 % grès de silice) + Planchers de chêne blanc et de béton poli + Escalier et armoires en chêne blanc



 

ARCHITECTURE MICROCLIMAT

980, rue Cherrier #301

Montréal (Québec)

H2L 1H7

T. 514 596.5888




Consultez la fiche complète de MICROCLIMAT

dans notre répertoire.


 











175 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page