top of page

LAB-ÉCOLE DE L'ÉTINCELLE | AGENCE SPATIALE + APPAREIL ARCHITECTURE + BGLA ARCHITECTURE

Dernière mise à jour : 29 mars

ALLUMER LE FUTUR

INTERLIGNE | ARCHITECTURE | OCTOBRE 2023

Texte | Communiqué + Dave Richard

Photos | Maxime Brouillet

 
 

Localisation | Saguenay, Qc

Type de projet | Construction neuve

Réalisation | 2023


Les équipes d'Agence Spatiale, d'Appareil Architecture et de BGLA architecture - l’un des consortiums lauréats des concours du Lab-École - ont uni leurs forces pour repousser les limites de l'école conventionnelle en fragmentant son bâtiment classique en maisonnettes aux toits en pente qui font référence à l'architecture vernaculaire du Québec. Cette volumétrie offre divers points de repère, ce qui en fait une structure rassurante et familière pour les enfants, répondant à la mission première du projet : créer une école où l’on se sent bien, comme à la maison. Située au cœur du parc Joachim dans l'arrondissement Chicoutimi à Saguenay, l'école de l’Étincelle est un exemple remarquable d'architecture solidement enracinée dans son contexte.



« Une étincelle, c’est la petite lumière qui peut permettre de faire naître les grands feux, les grands changements, les grands rêves. D’une simple étincelle, tout peut survenir! Elle a permis de créer un environnement propice à forger des humains qui pourront développer le meilleur d’eux-mêmes! » explique Mélanie Girard, la directrice de l’école.



L'école de l’Étincelle reflète le mode de vie typique du Saguenay: une culture directement liée à l'environnement naturel. Pour rendre hommage à cela, les architectes ont fortement misé sur les ressources locales. L'école est entièrement construite en bois tant dans son système constructif que dans son aménagement intérieur. Le bâtiment est résolument éco-responsable et ancré dans sa communauté.


À l'intérieur, trois sections distinctement scindées délimitent les différentes fonctions de l’école. La section donnant sur la rue comprend les salles d'administration au rez-de-chaussée et des salles de classe de maternelle aux rez-de-jardins. Cette disposition dans l'école garantit la sécurité des enfants en les connectant à la cour.



La section centrale transforme la bibliothèque traditionnelle en un carrefour d'apprentissage communautaire. Cette aile a été conçue pour être ouverte en dehors des heures ouvrables de l’école, rendant ainsi le bâtiment accessible à la communauté. Au milieu, des gradins servent d'espace de rassemblement et de collaboration. Ils agissent comme un repère pour les enfants, offrant des liens visuels vers tous les espaces communs. À côté du carrefour d’apprentissage se trouve le Lab créatif: un espace polyvalent équipé des dernières créations et tendances technologiques. Sa relation directe avec la bibliothèque du carrefour d’apprentissage permet aux enfants d'alimenter leurs recherches avec des ressources à portée de main.


Le tout s’ouvre sur la cour, créant une distinction entre l'animation de la récréation et le calme nécessaire à l'apprentissage. Cette série d'espaces collectifs se complète par le Lab culinaire qui est relié visuellement au Lab créatif ainsi qu'à la cime des arbres du parc à l’arrière du bâtiment. Les récoltes du potager y seront acheminées pour être cuisinées et partagées avec les autres élèves et la collectivité. Le Lab culinaire appuie la vision du Lab-École et du Centre de services scolaire des Rives-du-Saguenay qui est d’intégrer l’alimentation dans l’ADN de l’école, pour créer un lieu propice aux expériences alimentaires, gage de bien-être, d’un apprentissage engagé et de réussite éducative.



La dernière section de l’école est destinée aux salles de classe. Trois maisonnettes au toit en pente créent de petites écoles à l'intérieur du bâtiment, chacune offrant une atmosphère chaleureuse. Chaque cycle scolaire a sa propre communauté d'apprentissage. Leur orientation dans le paysage assure que toutes les salles de classe bénéficient de la lumière naturelle du nord. Pour créer davantage de repères permettant aux élèves de s'orienter, chaque communauté d’apprentissage est attribuée une couleur différente, visible sur des éléments clés des salles de classes. Des espaces collaboratifs au centre de chaque salle de classe imitent des places publiques pour encourager le soutien mutuel. Cela apprend aux élèves à travailler en équipe au bût de diversifier les modèles d'apprentissage traditionnels.



Des interstices baignés de soleil relient chaque maisonnette aux autres. Ces tiers-lieux offrent des ouvertures visuelles sur la cour, constituant ainsi un autre repère pour les élèves. Ces circulations habitées deviennent de nouveaux lieux de socialisation, invitent à la curiosité et poussent l’élève à développer son autonomie en parcourant la bibliothèque répartie dans l’école. Les assises confortables créent une atmosphère accueillante où les élèves peuvent faire une pause durant la journée.



Élément distinctif du programme d’enseignement, le Chalet est un espace destiné à recevoir les jeunes ayant des besoins particuliers et encourageant le développement socioaffectif. À l’image du foyer, on y trouve un petit salon, une cuisine avec un îlot, ainsi qu’une salle à manger. C’est un endroit pour avoir de belles discussions, établir des liens de confiance, travailler les habiletés sociales et faire grandir. L’environnement physique offre aux enfants la sécurité et le bien-être leur permettant d’évoluer sainement, dans un milieu de vie chaleureux et stimulant.



L'aménagement paysager prolonge l'espace d'apprentissage et de découverte à l'extérieur des murs. Conçue en tenant compte du climat nordique de Saguenay, l'implantation de l’école en forme de “U” permet une cour sécurisante, propice aux activités récréatives et pédagogiques. On y retrouve un parcours sportif favorisant l’activité physique, un préau pour profiter de l’extérieur même lors d’intempéries, une classe extérieure, un potager, ainsi que des espaces de jeux individuels et collectifs. Le format est pensé pour créer un microclimat protégeant l'espace des vents dominants et des variations météorologiques extrêmes.


Le travail des architectes paysagiste fut de concevoir une cour permettant une appropriation libre qui stimule l'imaginaire par les modules de jeux non programmés et un marquage au sol de formes ovales de différentes tailles. Ces formes organiques sont conçues à l'échelle des enfants, créant ainsi des sous-espaces enveloppants semblables à des cocons.



La palette végétale est principalement composée d'espèces indigènes, conférant à l'ensemble une résistance naturelle et une adaptation harmonieuse à l'environnement. Les zones de bassin de biorétention permettent une meilleure gestion des eaux de pluie. Des espaces sont prévus pour des plantations potagères annuelles, favorisant ainsi l'éducation à l'agriculture urbaine.


La topographie façonnée par l'ajout de buttes et les dénivelés naturels du terrain sont optimisés par la présence d'un l'amphithéâtre naturel et d’espaces pour grimper et glisser.


Le concept électromécanique a été développé sur quatre axes principaux: le développement durable, le confort des élèves, la simplicité d'opération et l’harmonie avec l’architecture. La performance accrue de l’enveloppe du bâtiment a permis de proposer des systèmes électromécaniques de plus petite capacité, moins chers d'opération et moins dispendieux lors de la construction.



L’ensemble du bâtiment est chauffé et refroidi par l’entremise de thermopompes aerothermiques centralisées jumelées à des planchers radiants hydroniques chaud-froid, ce qui permet d’assurer un confort pour tous les mois d’occupation de l'école. Le concept de ventilation par déplacement permet une meilleure intégration architecturale afin d’assurer un confort optimal et une qualité de l’air accrue pour les usagers.


La salle des machines de l'école, inaccessible aux élèves, est un laboratoire visant la simplification des mécanismes de construction et l'amélioration du confort. L’école anticipe une certification LEED V4 qui reconnaît les efforts au niveau de la performance énergétique et de la réduction de l’empreinte écologique.



L'architecture a le pouvoir de réunir les gens et de marquer l'imagination pour les années à venir. Avec l'innovation et une attention minutieuse, l'école de l’Étincelle est un exemple exceptionnel de l'avenir de l'architecture institutionnelle au Québec. Les architectes de ce projet ont su concevoir des espaces qui répondent aux besoins spécifiques des élèves tout en permettant une utilisation hors des heures d'école pour la communauté. Rendre les bâtiments publics ouverts à plusieurs fonctions et à plusieurs types de clientèles est aujourd’hui synonyme d’une approche intégrée et durable.



Partenariat | Lab École

Entrepreneur | AMEC construction Entrepreneur Général

Ingénierie | LGT+

Architecture de paysage | Rousseau Lefebvre + Collectif Escargo


 

AGENCE SPATIALE 774, rue Saint-Jean,

Québec, Qc G1R 1P9

T. 418-476-4680



Sur Instagram @agence_spatiale

Sur Facebook @agencespatiale


+


APPAREIL ARCHITECTURE

5520, rue Chabot, bureau 301

Montréal, Qc

H2H 2S7

T. 438 875-6960



Sur Instagram @appareilarchitecture

Sur Facebook @appareilarchitecture


Consultez la fiche complète de APPAREIL ARCHITECTURE

dans notre répertoire.


+


BGLA ARCHITECTURE + DESIGN URBAIN

50, Côte Dinan Québec, Qc

G1K 8N6 T. 418 694-9041


1450, rue City Councillors / Bureau 790 Montréal, Qc

H3A 2E6 T. 514 875 1168

452, Avenue Arnaud Sept-Îles, Qc

G4R 3A9 T. 418 961-1524



Sur Instagram @bgla.architecture

Sur Facebook @BGLA.Architecture


1 010 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page