KANUK | ATELIER BARDA

Dernière mise à jour : 2 févr.

HÉRITAGE ET CARACTÈRE

INTERLIGNES | ARCHITECTURE | FÉVRIER 2022

Photos | Éric Petschek

Texte | Communiqué [via V2COM Newswire] + Dave Richard

 
 

Localisation | New York, NY

Type de projet | Aménagement commercial

Conception | 5 mois

Travaux | 3,5 mois

Superficie | 1500 pi2 / 139 m2

Réalisation | 2021


C'est à SoHo que le fabricant canadien de manteaux d'hiver confectionnés artisanalement Kanuk a choisi d'ouvrir sa première boutique internationale. Loin de son siège montréalais historique de la rue Rachel, au pied d'un immeuble de six étages à la façade et aux détails architecturaux riches en caractère, cette nouvelle vitrine new-yorkaise, élaborée avec soin par l'Atelier Barda, constituera un médium de diffusion clé pour la culture unique de la marque québécoise et lui permettra d’exporter son savoir-faire sur le marché mondial.


« Le concept que nous avons proposé à Kanuk se voulait une réinterprétation de son histoire et de son évolution; il se nourrit de son fier héritage, auquel nous avons intégré quelques clins d’œil », expliquent les architectes. « Kanuk fait preuve d'une fierté farouche de ses racines canadiennes, québécoises et montréalaises, et cette nouvelle boutique joue un rôle important quant à l’exportation de l’essence et de la culture distincte de la marque établie depuis 1970. »



Dans leur approche globale du projet, l'objectif principal des concepteurs était d'incarner la nature non conventionnelle et visionnaire de la marque au moyen d'expériences sensorielles faisant subtilement référence aux utopies et aux idéaux que suscite l'histoire de Kanuk, de même qu'au contexte urbain et aux éléments de design emblématiques du Montréal des années 60 et 70.


L'espace a été divisé en trois zones distinctes se succédant, comprenant un hall d'entrée, une salle d'exposition et une aire d'essayage.


On pénètre dans la boutique par son vaste hall d'entrée, dont le haut plafond, d'une hauteur de 4,3 m, détourne les conventions de l'espace de vente classique, tout comme le design minimaliste qui brouille la frontière entre commerce et galerie d'art, concentrant l'attention du visiteur sur l'expérience et l'ambiance. Un comptoir d’accueil monolithique - sorte d’autel ritualiste en résine semi-translucide - constitue l’unique mobilier de la pièce.


« L’autel permet de perpétuer un rituel de longue date de la marque, durant lequel les manteaux longs sont pliés puis emballés devant le client, comme un hommage à la confection soignée de chaque pièce et à la notion d’héritage revisité chère à Kanuk. Un petit écran encastré a été ajouté à la surface de l’autel, ainsi qu’un réceptacle à monnaie peu profond, en guise de clin d’œil à une tradition de la vente au détail. »



Combinant des références historiques à des éléments typiques de l’environnement new-yorkais, des éléments architecturaux plus archaïques à d'autres plus contemporains, l'Atelier Barda a conçu un espace hors du temps à l'ambiance rétrofuturiste. Sur les murs, des visuels et des projections présentent graphiquement l'histoire et les campagnes publicitaires de Kanuk, accompagnées de leurs légendes descriptives en anglais, mais aussi en français, afin de refléter clairement la culture bilingue de Montréal. La moquette épaisse, veloutée, apporte chaleur et texture, à la fois familière et inusitée; sa palette grise ajoute à l'ambiance rétro, en contraste subtil avec les autres éléments ultracontemporains. Un éclairage ponctuel et contrôlé souligne les surfaces horizontales, enveloppant du même coup les verticales adjacentes en les assombrissant.


Du hall d’entrée, on accède à la salle d’exposition en traversant un portique plus étroit; d’une hauteur de 2,1 m, ce passage en compression contraste avec les plafonds de 4,3 m des salles adjacentes.


« Nous avons conçu la transition du hall d’entrée vers la salle d’exposition, avec l'intention d'en faire un moment à la fois sensoriel et physique. »


Lors du passage par le portique, l’ambiance sonore du hall d’entrée se résorbe soudainement alors que le visiteur pénètre dans une salle plus feutrée, mais à l’éclairage plus soutenu et uniforme, inspiré du mouvement artistique Light and Space des années 60. Il faut d'ailleurs souligner le travail d'éclairage important effectué par Derek Porter Studio et James Clotfelter Lighting design, qui ont collaboré étroitement avec l'Atelier Barda pour donner vie aux atmosphères distinctes des différents espaces.


Un éclairage dissimulé en joint creux, et dirigé vers le plafond blanc voûté de la salle d’exposition crée une lumière abondante et diffuse, dépourvue d’ombres; le visiteur se retrouve donc au coeur d'un volume qui ne révèle ni sa source ni ses dimensions. Cette clarté et cette impression d’infini évoquent également l’atmosphère si particulière des tempêtes hivernales. Le regard est ainsi dirigé vers les détails des manteaux qui semblent flotter en périphérie de l’espace blanc illimité, suspendus dans un environnement aux limites physiques estompées, voire invisibles.



Au fond de la salle d’exposition, un second portique d’une hauteur de 2,1 mètres prolonge la séquence.


Un rideau monochrome de velours bleu pleine hauteur sépare la vaste salle d’exposition du corridor incurvé qui se dissimule derrière, espace d'attente à l'aspect théâtral et à l'ambiance ambiguë dont l'éclairage ciblé ajoute de la profondeur. Dissimulées par les rideaux, on retrouve les cabines d'essayage surmontées d'une verrière préexistante fournissant un éclairage naturel zénithal qui contraste avec celui des pièces précédentes.


« Notre intention était de créer un espace inspirant et expérientiel pour les clients, en détournant les conventions des espaces commerciaux traditionnels », concluent les architectes. « Nous avons également mis l’accent sur le caractère unique de la marque Kanuk, tout en respectant l’essence de sa vision et de sa culture. »



Architecte principal | Atelier Barda [Antonio Di Bacco + Kevin Botchar + Thomas Guilhen + Cécile Combelle]

Architecte local | Palette Architecture [Peter Miller]

Entrepreneur | Michilli inc.

Éclairage | James Clotfelter Lighting Design + Derek Porter Studio [James Clotfelter + Derek Porter + Jenny Werbell]

Ingénierie | RAAD Engineering [Nicholas Azadian + Sebastian Ramirez]

Luminaires | Lambert & Fils + Q-Tran

Mobilier | Foraine [Antonio Di Bacco + Jérôme Laurendeau]


 

ATELIER BARDA ARCHITECTURE

5795, avenue de Gaspé, bureau 214

Montréal, Qc

H2S 2X3

T. 514 360-2223


contact@atelierbarda.com

atelierbarda.com


Sur Instagram @atelierbarda

Sur Facebook @atelierbarda


Consultez la fiche complète de l'ATELIER BARDA ARCHITECTURE

dans notre répertoire.



118 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout