• Magazine Ligne

REFLECTIONS OF THE PAST | FIRM ARCHITECTS

RACONTE-MOI UNE HISTOIRE

INTERLIGNE | ARCHITECTURE - SÉRIE HORIZON | AOÛT 2021

Texte | Firm Architects [V2COM Newswire]

Adaptation | Dave Richard

Photos | Studio de Nooyer

Localisation | Amsterdam, Pays-Bas

Type de projet | Rénovation


Le propriétaire de cet appartement d’Amsterdam souhaitait qu’on conçoive pour lui une résidence privée spéciale; un espace simple, masculin et architectural, avec la plus grande surface utile possible. Rien de standard, pas de compromis. Un appartement durable, unique et sur mesure. Les architectes de Firm lui ont donc proposé un environnement de vie conceptuel qu’ils ont imaginé et réalisé en partant de zéro.


Se trouvant sur l’étage qui servait autrefois de grenier à un immeuble situé au coeur du quartier prisé De Pijp, l’appartement n’était originalement pas habitable. Pour corriger la situation, l’ancien propriétaire avait fait soulever le toît d’une cinquantaire de centimètres quelques années avant de vendre au propriétaire actuel. Cette hauteur ajoutée avait été obtenu grâce à l’ajout de maçonnerie sur les anciens murs, sur laquelle on avait redisposées des poutres de toît, nouvelles, pour la plupart.


C’est cette façon de faire, vestige de la rénovation précédente, qui a été le point de départ de la reflection entreprise par les architectes de Firm: construire sur des bases anciennes, découper visuellement l’espace pour y tracer une ligne conceptuelle transversale placée à une hauteur de 95 centimètres du sol. Cette « ligne » est créée par l’agencement de plusieurs éléments, dont par exemple, la séparation entre les deux sections d’armoires, l’arête entre les sections de métal et de miroir du bloc réfléchissant, la hauteur de l’îlot et le bas de la première marche de la section d’escalier en zinc perforé.



Bien que pratique, la ligne revêt aussi une dimension poétique puisqu’il s’agit approximativement du point central moyen du corps d’un homme. Ainsi, en déambulant dans cet espace scindé, on se tient debout avec le bas du corps dans l’ancien et le haut du corps dans le neuf, à la fois ancré dans le passé et regardant vers l’avenir. Dans la section du dessus, tout est neuf, isolé, fini, élégant; dans la section basse, les murs sont dénudés et bruts, tout est ancien - ou un reflet de ce qui en reste.


En développant cette idée, les architectes ont placé dès le départ l’expérience de l’utilisateur au coeur de leur conception. C’est aussi cette idée qui a inspiré le nom du projet: « Reflections of the past / Reflets du passé ». Marier le passé à l’avenir. Inclure l’histoire dans le geste à venir.


L'utilisation de miroirs sombres, de feuilles de zinc non finies et de briques brutes crée une composition surprenante de matériaux. La partie en zinc au-dessus de la ligne réfléchit beaucoup de lumière dans la pièce, mais le reflet lui-même est flou. Les miroirs sombres reflètent moins la lumière mais donnent une image nette. Ainsi, tout ce qui se trouve au-dessus de la barre des 95 cm incarne la nouvelle interprétation du lieu, alors que tout ce qui se trouve en-dessous, s’avère un reflet de l’ancienne.


Cette approche conceptuelle de l'espace et de sa réalisation sur mesure est tout à fait représentative du travail de Firm Architects.


L’aménagement de l’appartement impressionne dès l’entrée, qui s’ouvre sur un hall peint entièrement noir et un premier escalier au fini brut. Au-dessus se trouve le deuxième escalier de zinc perforé menant reliant l’appartement à la terrasse sur le toît. La lumière pénétrant par la trappe de toît traverse les perforations de l’escalier jusqu'à éclairer l'entrée auparavant sombre. En levant les yeux, on peut voir le ciel.



En haut, le regard est immédiatement attiré par la porte coulissante en verre, qui s’étend sur toute la largeur du bâtiment. Son cadre est adroitement dissimulé dans les murs, le sol et le plafond, créant l’impression d’une façade de verre sans cadre, là où, à l’origine, ne se trouvaient que deux petites fenêtres.

Le salon à aire ouverte peut être relié ou isolé de la chambre principale au moyen d'un grand mur coulissant en bois. Un coin télévision et un placard sont dissimulés derrière des portes sur mesure de 900 mm de large qui s'ouvrent en douceur horizontalement.


Afin que l’appartement paraîsse le plus grand possible, Firm Architects a choisi de n’y insérer qu’un seul grand volume. À l’exception de l’espace de vie et de la chambre principale, toutes les autres pièces - salles de bain, toilettes, buanderie, chambre d’amis - sont dissimulées dans cette imposante boîte réfléchissante. Son accès est rendu invisible par une porte pivotante finie dans les mêmes matériaux. Entre la salle de bain et le salon, une partie ciblée du revêtement miroir du bloc n'est en fait pas un miroir, mais un verre réfléchissant. Un puits de lumière a été installé au-dessus de la douche afin de permettre de se doucher à ciel ouvert et à la lumière du jour d’inonder la salle de bain.


La façade vitrée entièrement ouvrable au sud procure un chauffage naturel. L'isolation du sol de 17 cm, les murs isolés et la forme de la toiture isolée garantissent une température intérieure stable. Un grand voilage suspendu à un rail incurvé arrive à lui seul à couvrir toute la surface arrière, mais sans obstruer le moindre rayon de soleil lorsqu’il est ouvert. Ce rideau assure un chauffage maximal par temps froid, alors qu’il suffit de le tirer pour maintenir une température confortable par temps ensoleillé. La trappe de toît au-dessus de l'entrée est électrique et peut également être ouverte par temps chaud. L'escalier en zinc perforé sous la trappe reflète la majeure partie de la lumière du soleil, et parce que l'air peut s'échapper au point le plus élevé de l'espace, un courant d'air naturel est créé. Ce principe de ventilation naturelle emprunté à l'architecture tropicale permet de garder la maison agréablement fraîche en été. En hiver, l'isolation retient la chaleur. En conséquence, la consommation de gaz pour le chauffage ne représente que 20% de celle d’un appartement ordinaire.


Le cabinet d'architectes a souhaité de surprendre le client en concevant pour lui une maison conceptuelle distinctive; un lieu unique et mystérieux qui se dévoile lentement. Une maison où règne la liberté. Un lieu spécial qui raconte une histoire.


FIRM ARCHITECTS


En 2017, Niek Joanknecht s’est joint à Carolien Roos au sein de Roos Interior Architecture, qui devint rapidement Firm Architects. Mu par la conviction que le design et l’architecture améliorent la qualité de vie, que ce soit en ville, au bureau ou à la maison, le duo implique ses clients tout au long du processus, afin d’obtenir des résultats extraordinaires, surpassant largement le simple attrait esthétique. Forts de leur expérience en gestion de projet, les architectes fournissent un service fluide et gère avec précision budget et planification.


Panamalaan 2C-G,

1019 AZ

Amsterdam

Pays-Bas


T. +31203316756