top of page

ART + DESIGN NUMÉRIQUE | SHAHEER ZAZAI + FABRIQUE ALLWOOD + CAROLINE MONNET + ÉD.8888 + MATHEW KARAS

Dernière mise à jour : 3 mars

REPOUSSER LES LIMITES DE LA TRADITION

LIGNE 09 | PANORAMA | HIVER 2023

Texte | Vanessa Sicotte

Photos | Jean-Michael Seminaro + Greg Carideo + Fabrique Allwood + Mathew Karas + Éditions 8888

 
 

Dans le vaste univers de l'art et du design contemporains, la technologie se dresse comme une puissante force créative en constante évolution. Alors que certains pourraient craindre qu'elle ne dévore l'essence même de leur expression artistique, d'autres la perçoivent comme une compagne fidèle, une extension naturelle de leur créativité. Pour mieux explorer les liens entre tradition et technologie au sein de l'art et du design, nous avons eu le privilège de rencontrer des esprits visionnaires dont les récits divers nous dévoilent une réalité singulière : la technologie n'asservit pas leur créativité, elle la transcende. Incursion dans le monde de la création où l'innovation se marie à la tradition pour créer une alchimie artistique inspirante.


L'artiste afghan-canadien Shaheer Zazai, dont la pratique artistique englobe la peinture et les médias numériques, souligne que la technologie est une source d'inspiration tout aussi importante que les techniques traditionnelles. Pour lui, la tradition et la technologie partagent un langage commun, et il identifie de nombreuses similitudes entre les deux. Cette perspective démontre que la technologie peut être intégrée harmonieusement dans la démarche artistique, sans nécessairement la supplanter.



La rapidité de l'évolution technologique soulève la question de son impact sur le travail des artistes et des designers. Zazai, bien qu'il utilise un processus rudimentaire pour créer ses œuvres, reconnaît que la technologie est inévitablement présente dans son travail. Il compose dans un document Word, joue avec les tailles de police, les surligneurs et les couleurs de police pour donner vie à ses créations numériques. Cette approche « low tech » montre que même les artistes qui n'emploient pas des technologies de pointe sont influencés par elles.



Le céramiste Mathew Karas adopte une approche similaire en utilisant la technologie pour créer des dessins qu'il décrit comme « plutôt rudimentaires » dans un programme de conception assistée par ordinateur (CAO). Ensuite, il intègre des techniques traditionnelles telles que le modelage par pressage et la cuisson au bois pour finaliser ses œuvres en céramique. La technologie lui permet donc de visualiser ses créations avant leur fabrication, d'itérer rapidement et de contrôler les détails à différentes échelles, tout en se libérant des contraintes des compétences traditionnelles. Il explique que la technologie lui offre « la possibilité de voir les choses avant qu'elles ne soient fabriquées, d'itérer en temps réel et d'explorer des possibilités qui seraient autrement difficiles, voire impossibles. »



Une entreprise québécoise spécialisée dans le design et la fabrication de meubles en bois intègre elle aussi activement la technologie dans son processus de création. Pour La Fabrique Allwood, en affaires depuis bientôt 10 ans, c’est là un outil essentiel pour visualiser et valider des idées techniques, ainsi que pour faciliter la production en série. Méghane Delorme, associée et designer nous fait entrevoir le processus créatif de l’entreprise : « On sketche rapidement pour comprendre la volumétrie, mais tout de suite on passe au dessin informatisé pour valider les enjeux techniques et présenter nos idées aux clients. » L'utilisation de machines CNC pour la découpe de pièces en bois massif permet d'assurer une précision et une uniformité difficiles à obtenir par des méthodes traditionnelles.



Jean-Michel Gadoua, le designer fondateur des Éditions 8888, qui propose des pièces de mobilier sculpturales en séries limitées, fait appel au design 3D et à des logiciels de conception assistée par ordinateur pour donner vie à ses créations. Pour lui, la technologie suit la conception manuelle initiale. Elle permet de valider des idées et d'affiner les détails tout en préservant la vision artistique. Gadoua explique qu'il s'agit « d'une étape très technique qui suit d’abord ce que j’ai en tête et mes croquis faits à la main. »



Le travail de l'artiste multidisciplinaire Anishnaabe francophone originaire de l’Outaouais Caroline Monnet est une fusion fascinante de tradition autochtone et de technologie moderne. Elle le déclare elle-même : « Toutes mes œuvres requièrent l’usage de la technologie. » Son processus artistique commence par la création de ses designs sur des logiciels tels que Illustrator ou InDesign, où elle transforme des éléments traditionnels Anishinaabe en motifs qui évoquent des codes QR ou des plans de planification urbaine. Cette juxtaposition crée une esthétique unique qui reflète sa propre identité culturelle tout en explorant des thèmes contemporains. Une fois ses designs élaborés, Caroline utilise la technologie pour les matérialiser. Elle envoie les fichiers numériques aux machines de broderie, de découpe laser ou de découpe CNC, qui donnent vie à ses œuvres d'art sous forme de textiles et de sculptures. De plus, elle utilise également des logiciels d'architecture pour élaborer des plans de fabrication complexes pour ses sculptures. Le travail de Caroline Monnet incarne ainsi la symbiose entre tradition et innovation, offrant des œuvres d'une profondeur et d'une beauté singulières. Elle ajoute : « Il y a de nouvelles avancées [technologiques] qui peuvent être intéressantes pour un artiste. J’essaie par contre de ne pas être définie par la technologie, mais plutôt d’être en dialogue. Je le vois comme un outil de travail qui m’accompagne dans l’élaboration des œuvres. C’est un passage obligatoire. Mais la technologie doit travailler avec l’humain pour insuffler une poésie aux œuvres. La technologie est seulement le tremplin pour amener la vision de l’artiste à son plein potentiel. » Cette déclaration témoigne de la perspective de l’artiste, où la technologie n'est pas un simple moyen de production, mais plutôt un partenaire créatif qui lui permet d'explorer de nouvelles frontières artistiques tout en restant enracinée dans sa culture.



La technologie peut être une ressource précieuse pour les artistes et les designers. Plutôt que de dominer leur pratique, elle complète leur vision artistique, élargissant leurs possibilités créatives. Qu'il s'agisse d'intégrer la technologie de manière transparente ou de l'utiliser comme un outil d'assistance, ces artistes démontrent que la relation entre tradition et technologie peut être harmonieuse et enrichissante. Finalement, c'est la créativité et la vision artistique qui guident l'utilisation de la technologie, repoussant ainsi les limites de la tradition artistique.


 

SHAHEER ZAZAI



Sur Instagram @szazai._

Sur Facebook @kxaxkai


+


LA FABRIQUE ALLWOOD



Sur Instagram @fabriqueallwood

Sur Facebook @FabriqueAllwood


+


ÉDITIONS 8888



Sur Instagram @8888edition

Sur Facebook @editions8888


+


CAROLINE MONNET



Sur Instagram @coco.monnet


+


MATHEW KARAS


70 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page