RÉSIDENCE LAC-OUIMET | DUPONT BLOUIN ARCHITECTES

Dernière mise à jour : 22 mai

HARMONISER L'AVENIR AU PASSÉ

LIGNE 02 | ARCHITECTURE | ÉTÉ 2020

Texte | Antoine Laprade

Photos | Olivier Blouin

 
 

Localisation | Mont-Tremblant, Qc Type de projet | Rénovation

Bâti d'origine | 1960

Réalisation | 2019 Conception | 4 mois Travaux | 14 mois Superficie | 3200 pi2 / 300 m2

Budget approximatif | $$$


Bien installée aux abords du lac Ouimet à Mont-Tremblant, cette maison construite dans les années 1960 a été conçue originalement par les architectes Bédard, Charbonneaux, Langlois. Le passage du temps et des saisons ayant fait leurs effets, un projet de rénovation s’imposait pour en rafraîchir l’aspect et l’adapter aux réalités contemporaines.



Le mandat reçu par la firme Dupont Blouin était de transformer cette résidence en refuge pour une famille trigénérationnelle souhaitant s’y rassembler et s’y ressourcer, tout en s’assurant d’honorer les qualités modernes du travail de ses concepteurs originaux. Pour ce faire, les nouveaux architectes ont donc rafraîchi les finis intérieurs et extérieurs, réduit les barrières visuelles et décloisonné la cuisine.

La majorité des qualités d’origine de cette maison étaient toujours d’actualité ; un travail d’amélioration ne pouvait donc que s’inscrire en continuité avec l’existant. Le plan en L initial organise les espaces de vie et de nuit en deux ailes distinctes. La première, parallèle au lac, offre une vue exceptionnelle sur celui-ci grâce à une généreuse fenestration, procurant beaucoup de lumière aux espaces de vie. La seconde, quant à elle, s’étire vers l’arrière et s’éloigne du lac, créant une zone intime et calme, idéale pour les chambres et les salles de bain.



Par sa nature et son usage, la cuisine se révèle souvent le cœur d’une maison; dans ce cas-ci, l’ancienne cuisine a été retirée et décloisonnée pour faire place à une version complètement nouvelle. La pièce, auparavant séparée, se retrouve maintenant directement implantée dans l’espace de vie principal, rejoignant ainsi la salle à manger et le salon. Son organisation linéaire assumée s’insère dans la trame et propose une perspective dramatique du volume de l’espace. Le mobilier intégré se divise en trois modules : l’impressionnant comptoir en granit noir cambrien du Québec long de 24 pieds comprend un espace déjeuner avec vue panoramique; le module de rangement haut fait office de paroi à l’escalier vers le sous-sol, alors que l'îlot de cuisson, par son positionnement central, constitue maintenant le noyau fondateur des interactions sociales.

La cohérence des espaces, obtenue par l’harmonisation de plusieurs éléments constitutifs continus tels que le plafond en lattes de bois, le plancher de grès cérame des espaces de vie qui se prolonge à l’extérieur et la fenestration mur à mur, fait en grande partie le succès de cette rénovation.


Pour mener à bien cette cure de rajeunissement, les architectes ont restauré et repensé les nuances et textures, au-dedans comme au-dehors, dans leur totalité. La palette, assez simple, se divise en seulement deux catégories de matériaux : la pierre sombre et le bois blond. Utilisées abondamment à travers l’ensemble de la résidence, les variantes de teintes et de textures ont été codées selon des usages et environnements définis. En somme, on retrouve peu de surfaces monochromes unies. Les bois, la pierre de rivière, le grès cérame et le marbre arborent plusieurs teintes, motifs et textures.

Pour le bois, des matériaux d’origine québécoise et ontarienne ont été privilégiés. Dans les espaces communs, c’est le chêne blanc qui recouvre l’ensemble des murs. Laissé naturel dans le salon, le vestibule et le couloir des chambres pour sa douce chaleur, on le retrouve ailleurs teint anthracite pour créer un jeu de contrastes, bien qu’il retienne tout de même la texture de son grain. Finalement, la cuisine et le mobilier de la salle à manger sont aussi faits de chêne blanc, signalant l’ensemble des interventions nouvelles. Bien que le revêtement mural des chambres dans les espaces de nuit soit quant à lui fait de merisier russe, celui-ci suit tout de même la trame verticale des panneaux de chêne.



Fermant le sas d’entrée, une impressionnante paroi de verre teinté reproduit le jeu de couleur naturel / anthracite du bois de l’autre côté. Les salles de bain du rez-de-chaussée sont entièrement recouvertes de marbres somptueux; un Marquinia noir à l’étage principal, et un Carrara blanc lumineux au rez-de-jardin.



Nombre d’éléments structuraux définissent l’ambiance de cette demeure depuis sa construction. Le parement extérieur en lattes de pin a été refait sur mesure afin de conserver les proportions des pièces d’origine, puis teint anthracite. Au plafond, le platelage de bois a été restauré afin de reprendre sa couleur d’origine. Les colonnes et poutres de sapin de Douglas teintes elles aussi anthracite s’harmonisent au ton sombre de l’ardoise et des meneaux des nouvelles fenêtres, équilibrant et simplifiant la palette. Le retrait des parties opaques au bas des fenêtres a permis de dégager le mur de pierre. Son cadrage de colonnes et poutres foncées participe à équilibrer sa présence dans l’environnement. Cela dit, il en reste néanmoins une composante grandiose.

Plutôt qu’à cheval entre deux époques, le projet de réfection de la Résidence Lac Ouimet prouve qu’une construction de qualité conserve sa pertinence au fil du temps et qu’une intervention contemporaine peut embrasser le passé pour le prolonger dans l’avenir, avec panache et respect.



Ébénisterie | CuisineSteam.ca + Frank Minerva Plomberie | Batimat.net Revêtement extérieur [Pin teint anthracite] | JusteDuPin.com

Portes et fenêtres [Aluminium anthracite] | Alumico.com

Robinetterie | AgapeDesign.it + Aquabrass.com + Blanco.com + Dornbracht.com + Julien.ca Luminaires | Flos.com + Luceplan.com + LambertEtFils.com

Armoires | CuisineSteam.ca Électroménagers + Cellier | Miele.ca + Thermador.ca Mobilier intérieur | Minotti.com + MontaukSofa.com + Kastella.ca

Mobilier extérieur | JardinDeVille.com Audio + Vidéo | Bang-Olufsen.com

+ Planchers d'ardoise, de chêne blanc et de marbre + Foyer d'origine en pierres de rivière + Céramique de marbre noir Marquinia et de marbre blanc Carrara + Comptoirs de Cambrien du Québec + Escalier en chêne blanc + Parois de verre fumé gris 12mm

 

DUPONT BLOUIN ARCHITECTE

1035, rue Loranger

Montréal (Qc)

H2P 1S5

T. 514 220-8755


info@dupontblouin.ca

dupontblouin.ca


Sur Instagram @dupontblouin

Sur Facebook @dupontblouin


Consultez la fiche complète de DUPONT BLOUIN ARCHITECTES

dans notre répertoire.

 

Téléchargez gratuitement le numéro 02

Download Issue 02 for free


524 vues0 commentaire