top of page

RÉSIDENCE DES MÛRIERS | MATIÈRE PREMIÈRE ARCHITECTURE + NU DRŌM

Dernière mise à jour : 11 févr.

HARMONIEUSE SINGULARITÉ

LIGNE 07 | ARCHITECTURE | HIVER 2022

Photos | Ian Balmorel

Texte | Isabelle Pronovost

 
 

Localisation | Magog, Qc

Type de projet | Construction neuve

Budget approximatif | $$

Réalisation | 2020

Conception | 12 mois

Travaux | 6 mois

Superficie | 2 915 pi2 / 271 m2


Un quartier étonnamment homogène, des règles architecturales très strictes et un terrain fortement escarpé : voilà les prémisses du projet Des Mûriers, conçu et réalisé par Matière Première Architecture et Nu Drōm. De ces contraintes est née une résidence qui s’accorde à ses semblables, tout en manifestant sa singularité.


Situé aux abords du lac Memphrémagog, le Domaine des Villas de l’Anse se veut un havre de paix en harmonie avec la nature, mais pas seulement : l’harmonie règne aussi entre les différents éléments bâtis qui composent ce coquet quartier résidentiel en périphérie de Magog. L’association des propriétaires s’y est dotée d’un règlement architectural contenant des lignes directrices pour la construction de maisons neuves ou la rénovation de résidences existantes : du rouge pour les toits, du blanc pour les fenêtres et des planches de bois comme revêtement extérieur. Aucune possibilité d’intégrer de la maçonnerie, même pour ériger une cheminée.


« Ce sont des critères de conception assez stricts, mais ils nous ont stimulés et donné envie de réaliser le plus beau projet possible », explique Marc-Antoine Chrétien, stagiaire en architecture et associé chez Matière Première Architecture et Nu Drōm.



En usant à la fois de créativité et de persuasion envers le comité architectural du domaine, les concepteurs sont parvenus à proposer une résidence contemporaine qui se distingue de ses voisines construites entre les années 1970 et 2000. N’étant pas d’emblée emballés par l’idée d’un toit rouge, ils ont proposé une couleur moins saturée, proche du bourgogne. Une teinte qu’ils ont ensuite décidé d’assumer pleinement en l’utilisant pour les bandeaux qui bordent les toits et se poursuivent sous le volume de l’étage.


Pour les fenêtres, ils ont fait approuver un gris granite très près du blanc. Enfin, une couleur sur mesure pour le bois a été développée avec l’entreprise Maxi-Forêt, soit un gris s’agençant bien avec le rouge bourgogne. Autre astuce employée pour se démarquer des voisins : poser les planches de bois tantôt à l’horizontale, tantôt à la verticale sur les différents volumes de la maison.


« Changer l’orientation du revêtement extérieur a aussi permis de dynamiser la façade », note Marc-Antoine Chrétien.


En usant à la fois de créativité et de persuasion envers le comité architectural du domaine, les concepteurs sont parvenus à proposer une résidence contemporaine qui se distingue de ses voisines construites entre les années 1970 et 2000. N’étant pas d’emblée emballés par l’idée d’un toit rouge, ils ont proposé une couleur moins saturée, proche du bourgogne. Une teinte qu’ils ont ensuite décidé d’assumer pleinement en l’utilisant pour les bandeaux qui bordent les toits et se poursuivent sous le volume de l’étage.

Pour les fenêtres, ils ont fait approuver un gris granite très près du blanc. Enfin, une couleur sur mesure pour le bois a été développée avec l’entreprise Maxi-Forêt, soit un gris s’agençant bien avec le rouge bourgogne. Autre astuce employée pour se démarquer des voisins : poser les planches de bois tantôt à l’horizontale, tantôt à la verticale sur les différents volumes de la maison.


« Changer l’orientation du revêtement extérieur a aussi permis de dynamiser la façade », note Marc-Antoine Chrétien.


L’autre contrainte majeure à laquelle a été confrontée l’équipe de Matière Première Architecture concerne le terrain, le dernier qui restait au bout de l’impasse des Mûriers. Environ 80 % de sa superficie consistait en une pente abrupte au niveau de la cour arrière, ne laissant qu’un petit plateau disponible pour construire la maison. Une implantation d’avant en arrière aurait nécessité la création d’un rez-de-jardin, ce que ne souhaitaient pas les clients. Ils voulaient plutôt profiter d’une vue sur la canopée. Ainsi, une implantation élancée et parallèle à la topographie a été privilégiée, et le sous-sol a été remplacé par un deuxième étage dédié aux espaces privés. Un peu plus large que le rez-de-chaussée, il semble flotter au-dessus de ce dernier.

Parmi les autres demandes des clients, mentionnons l’utilisation de gabions – des paniers rectangulaires de treillis métallique remplis de pierres – comme murs de soutènement. Ce système, plus commun dans le domaine commercial que résidentiel, met en valeur le fort dénivelé du terrain au lieu de le dissimuler. Les clients ont aussi évoqué le plaisir de recevoir leurs petits-enfants, raison pour laquelle la pièce au-dessus du garage leur a été consacrée.


Ce qui distingue également ce projet, c’est qu’il a été construit par Nu Drōm, la compagnie sœur de Matière Première Architecture. Selon Marc-Antoine Chrétien, offrir aux clients un service de conception-réalisation (de l’anglais « design-build ») permet davantage de rigueur au chapitre de l’exécution des travaux sur le chantier ainsi qu’un plus grand souci du détail lorsque vient le temps de faire la finition.


« L’avantage que nous offre le partenariat MPA-Nu Drōm, c’est que ce sont toujours les mêmes équipes qui construisent nos projets ; elles connaissent donc bien les détails architecturaux demandés. »


À la ligne d’arrivée, la capacité de l’équipe à surmonter les nombreux défis liés au projet s’est avérée une grande source de fierté. Quoique parfaitement intégrée à son environnement naturel et bâti, la résidence Des Mûriers n’en demeure pas moins singulière ; mieux encore, elle fait entrer le Domaine des Villas de l’Anse dans une nouvelle ère.



Architecte | Étienne Chaussé

Entrepreneur | Nu Drōm Ébénisterie | Atelier Versatyl Revêtement extérieur | Maxi-Forêt Portes et fenêtres | Shalwin Contemporain

Foyer | Stûv [21-85] Robinetterie | JM Grégoire

Céramique | Céragrès Escalier | Finition K Parois de verre | Vitrerie Magog

Métal | Bilo-Forge Luminaires | Luminaire Authentik Armoires | Atelier Versatyl Ventilation + Chauffage | Réfrigération Gagné

+ Portes et fenêtres gris granite + Revêtement de bois horizontal et vertical V-Joint, brut, peint opaque deux tons



 

MATIÈRE PREMIÈRE ARCHITECTURE + NU DRŌM

817, rue Principale Ouest, Suite 200

Magog, Qc

J1X 2B4

T. 819 201-0043



Sur Instagram @mpa_nudrom

Sur Facebook @nudrominc


Consultez la fiche complète de MPA + NU DRŌM

dans notre répertoire.

207 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page