CHALET POISSON BLANC | _NATUREHUMAINE

Dernière mise à jour : 22 mai

PÊCHE MIRACULEUSE

LIGNE 03 | ARCHITECTURE | NOVEMBRE 2020

Photos | Raphaël Thibodeau

Texte | Dave Richard

 
 

Localisation | Laurentides, Qc

Type de projet | Construction neuve

Réalisation | 2019

Bâti d'origine | 1987

Travaux | 12 mois

Superficie | 1250 pi2 / 116 m2

Budget approximatif | $


Réussir à mettre la main sur une parcelle de terrain vierge en plein parc régional relève presque du miracle, mais c’est justement la chance qu’ont eue les propriétaires du sympathique chalet Poisson Blanc. Le couple et ses deux jeunes enfants ont participé à une loterie organisée par le gouvernement du Québec et ont été sélectionnés au hasard, ce qui leur a permis d’acquérir à prix réduit un site longeant le lac Cuillèrier, dans les Laurentides. Ils ont ensuite fait appel à l’équipe de _naturehumaine pour y construire un petit chalet aux dimensions modestes, à partir d’un budget restreint, qui allait s’intégrer avec respect au contexte environnant.


C’est avant tout la topographie accidentée du site – la pente prononcée du terrain – qui est à l’origine du concept du bâtiment et de son architecture angulaire et monolithique. Sa forme et son expression des plus minimalistes permettent une compacité optimale et une réduction de son empreinte sur le site, en plus de renforcer son efficacité énergétique. Coiffé d’une toiture symétrique à quatre versants, son plan carré exploite une géométrie simple.



« Ce sont la simplicité et la pureté des lignes de cette petite construction qui la définissent avant tout. Elle se retrouve délicatement posée dans son environnement naturel. En hiver, avec la neige tout autour, elle s’ancre discrètement au creux des arbres, en symbiose parfaite avec son site. »


À l’intérieur, les lieux révèlent une hauteur sous solives apparentes qui procure un souffle vertical et une impression de grandeur à l’espace contenu. Visible depuis les aires de vie, la structure croisée en bois de la toiture rappelle les arêtes d’un poisson, faisant écho au nom du parc régional (« du Poisson Blanc »), tout comme la couleur blanche immaculée qui recouvre la majorité des surfaces intérieures et extérieures. En résulte une architecture insolite, minimale et mo- nochrome célébrant la pureté du carré.



Le budget limité du projet exigeait qu’on aménage le petit bâtiment le plus efficacement possible. Les espaces de circulation y ont donc été réduits au minimum. Les pièces, quant à elles, y ont été créées à la fois compactes, mais confortables ; les services y ont été regroupés et les vues disposées de façon à cadrer au mieux le paysage.


Le budget ainsi que le concept de base ont dicté le choix d’une palette restreinte et abordable de matériaux, de préférence locaux : de l’acier peint blanc pour la toiture, du lambris de bois peint blanc pour le revêtement, des panneaux de placage en érable pour composer l’ensemble des rangements intégrés. Malgré leur prix plus élevé, les clients ont tout de même préféré opter pour des fenêtres haut de gamme plutôt que d’entrée de gamme ; une décision judicieuse et responsable qui permettra certainement des économies substantielles au fil des ans, en chauffage et en ventilation, et qui bonifie la qualité et la durabilité du projet.



Le plus grand défi a cependant été de trouver un entrepreneur général acceptant de travailler en zone aussi reculée, pour réaliser un projet nécessitant des détails de finition non standard. La distance considérable du site par rapport à Montréal (+/- 300 km) a forcé l’équipe à réduire les visites de chantier ; il fallait donc que les architectes fassent entièrement confiance à l’entrepreneur pour assurer un contrôle minutieux du travail exécuté et son bon déroulement.

La plus belle réussite, selon les architectes, est d’avoir pu achever le projet en respectant le plus possible le budget initial et les besoins des clients, tout en obtenant un résultat exceptionnel.



Entrepreneur + Ébéniste | Sylvain Thauvette Construction

Ingénieur | Geniex Construction Ingénierie Revêtement extérieur [Lambris de bois vertical blanc] | Maibec

Portes + Fenêtres [Oscillo-battantes en aluminium] | Shalwin Contemporain

Planchers [Porcelaine] | Betontech, Stone Tile Foyer | F105, Jotul Divan | Élément de base Mobilier de la salle à manger | Structube Céramique | Unit, Céragrès Comptoirs [Quartz] | Raw Concrete, Ceasarstone

Luminaires | Diamante, Luminaire Authentik Peinture | Benjamin Moore Toiture [Acier profilé blanc] | MAC Métal Architectural

+ Armoire en placage d’érable + Planchers radiants

 

_NATUREHUMAINE

900, rue Gilford

Montréal (Qc)

H2J 1P2

T. 514 273-6316


nh@naturehumaine.com

naturehumaine.com


Sur Instagram @_naturehumaine

Sur Facebook @naturehumaine


Consultez la fiche complète de _NATUREHUMAINE

dans notre répertoire.


 

Téléchargez gratuitement le numéro 03 Download Issue 03 for free