top of page

LASCLAY

AU CHAUD DANS LA SOIE D’AMÉRIQUE

LIGNE 07 | DANS NOTRE MIRE | HIVER 2022

Texte | Dave Richard

Photos | Lasclay

 
 

Vous ne le savez peut-être pas, mais vous connaissez bien l’asclépiade. Il s’agit de cette plante indigène qui colonise les champs inexploités, les terrains en friche et les bords de route d’Amérique, avec ses fleurs en ombelles et ses fruits bourrés de longues soies blanches, d’où s’écoule parfois un latex blanchâtre semblable à du lait. Les asclépiades jouent un rôle important au sein de leur écosystème, et même essentiel dans la vie de nombreux insectes et animaux pollinisateurs, dont les papillons monarques.



Maintenant, grâce à des entreprises innovantes comme Lasclay, ces plantes polyvalentes s’invitent également dans notre quotidien, puisque les fibres attachées à leurs graines ont une structure tubulaire presque parfaitement ronde, les rendant particulièrement efficaces comme isolant thermique. Elles sont aussi naturellement enduites d’une cire qui repousse complètement l’eau. Les vêtements et produits isolés à l’asclépiade gardent donc au chaud... et au sec !



Les produits de Lasclay – mitaines, foulards, bandeaux, cache-cous, glacières – sont locaux, fabriqués de façon responsable et véganes ; non seulement leur isolant est plus respectueux de l’environnement, mais à long terme, tout porte à croire que la culture à plus grande échelle de l’asclépiade pourrait s’avérer très bénéfique pour des espèces comme le monarque, peut-être même le sauver de l’extinction.



« Notre mission est de démocratiser la place de l’asclépiade dans les vêtements hivernaux afin de remplacer les isolants moins responsables. Nous croyons qu’il est possible et nécessaire de faire des produits localement, de la récolte jusqu’à la confection », explique l’entreprise.



 

LASCLAY



Sur Instagram @lasclay

Sur Facebook @lasclay


 













177 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page