top of page

LE DÉCAPSULEUR | PACKSAC STUDIO

Dernière mise à jour : 25 juil. 2022

PACK DE BIÈRES

LIGNE 02 | DESIGN | ÉTÉ 2020

Photos | Vincent Bernard

Texte | Dave Richard

 
 

Localisation | Montréal, Qc

Type de projet | Aménagement commercial

Réalisation | 2019

Travaux | 4 mois

Superficie | 1000 pi2 / 95 m2


Dans le quartier Griffintown, à Montréal, deux frères passionnés de développement durable et de produits québécois ont fait appel à Packsac Studio pour aménager l’intérieur de leur boutique de bières de microbrasseries et de vrac, en plus d’en concevoir toute l’identité visuelle. Ayant pour mission de créer un commerce à l’esthétique raffinée, écoresponsable et fonctionnel, le designer Julien Charest s’est inspiré des formes géométriques du post-modernisme, opposant rondeurs et quadrillés, terrazzo et blanc pur dans un tango contradictoire et éclectique.


« Pour optimiser l’espace, il était important de trouver une deuxième utilité à certains éléments. Par exemple, la porte d’accès à l’arrière-boutique a été dissimulée par unprésentoir coulissant et celle de la salle mécanique par une étagère pivotante. Une troisième étagère de présentation, coulissante elle aussi, a été insérée dans la structure murale et cache une sélection de produits haut de gamme. »


Au plafond, un système de lattes de bois sert à mettre en valeur les produits en les organisant par catégories distinctes, un peu comme les chemises d’un classeur. Ce système permet également de camoufler l’imposante mécanique du plafond tout en créant un parcours immersif fonctionnel, chaleureux et agréable. La palette réduite de matériaux met en valeur les étiquettes des produits, plutôt que d’amplifier le bruit visuel en ajoutant couleurs et textures. Les tons neutres du béton et du contreplaqué de merisier russe permettent aussi d’atténuer l’impact de la géométrie inhabituelle de l’espace.

« Nous sommes fiers d’avoir réussi à intégrer des formes organiques à l’aménagement, par exemple dans le système de lattes de bois du plafond, la structure des comptoirs et le choix des luminaires. Souvent, dans un projet de construction, les courbes sont complexes à réaliser et s’accompagnent de coûts exorbitants, mais ce détail nous paraîssait primordial à ce projet puisqu’il facilite la circulation et adoucit l’expérience générale du lieu. »


Un autre aspect fondamental du projet était que son empreinte écologique soit faible. « Nous avons donc opté pour des matériaux solides, durables et peu transformés, comme le contreplaqué et le béton. Le client souhaitait aussi fabriquer lui-même les comptoirs en créant un terrazzo artisanal écoresponsable à partir de béton et d’insertions d’agrégats de verre recyclé. » Le résultat est surprenant, cohérent avec l’esprit de la boutique (le verre recyclé provient de bouteilles) et splendide.