top of page

JARDINER PLUS VERT | SARAH NAGUÉ_MISS BOON

Dernière mise à jour : 25 mars

LA FACE CACHÉE DE L’HORTICULTURE ORNEMENTALE

CHRONIQUES | JARDINAGE | HIVER 2023

Texte | Sarah Nagué

Photos | Daina Ellaby + Annie Spratt [via Unsplash] + MarieEveDompiere.com

 
A person in a cozy kitchen setting is potting plants on a wooden countertop. There are multiple indoor plants around, with open shelving above filled with kitchenware and more plants. The space is well-lit with a warm and homely atmosphere.
 

On pourrait croire, parfois à tort, que d’avoir des plantes à la maison est une activité qui bénéficie à l’environnement. Bien que les avantages pour les humains reliés à la biophilie ne soient plus à démontrer, collectionner et prendre soin de plantes tropicales peut parfois avoir un impact écologique qu’on ne soupçonnait pas. Voici des trucs pour rendre ce passe-temps le plus « vert » possible.


LA PROVENANCE DES PLANTES D’INTÉRIEUR

Ce n’est pas un secret, la grande majorité des plantes tropicales qu’on trouve au Québec, sont cultivées en Floride. Cela veut dire que beaucoup de vos beautés vertes ont fait un long voyage en camion à température contrôlée avant d’établir domicile sur votre étagère. Quand on sait que l’effet de purification de l’air des plantes d’intérieur est négligeable à moins d’en avoir plus de 20 au mètre carré dans un milieu ouvert comme une maison où portes et fenêtres sont constamment ouvertes, il peut être intéressant d’opter pour des plantes cultivées localement.


Pour acheter des plantes d’intérieur produites ici au Québec, la meilleure approche est de magasiner dans des petites boutiques qui connaissent mieux leurs fournisseurs et qui achètent de producteurs locaux. Les grandes bannières ont des prix très intéressants, mais la vaste majorité de leurs plantes proviennent de la Floride ; certaines ont même parfois fait un détour par l’Ontario avant de venir vous tenter sur les étagères de grandes surfaces...


A close-up of two hands gently touching the large, green leaf of a Monstera plant. The background is blurred, focusing attention on the intricate details and glossy texture of the leaf.

LE SOIN DES PLANTES

Il existe toutes sortes d’engrais pour le soin de vos plantes. On connaît tous la poudre bleue 20-20-20 à dissoudre dans l’eau avant d’arroser. Si vous avez un souci écologique, vous préférerez toutefois les engrais plus naturels comme ceux à base d’algues de l’entreprise québécoise Acti-Sol, ou encore de l’entreprise canadienne Plant RX, qui propose un engrais foliaire à base de compost.


De même, si vous menez un combat contre les insectes indésirables, vous privilégierez les traitements plus naturels comme ceux avec des insectes prédateurs. Quelques entreprises se spécialisent dans le commerce de prédateurs naturels comme Lady Bug dans le Grand Montréal ou encore Anatis Bioprotection dans la région de Québec. Cette méthode coûte certainement plus cher qu’un insecticide chimique, mais c’est l’option la plus écologique. Je partage aussi avec vous un petit secret de l’industrie : parfois, le simple fait de vaporiser ses feuilles avec de l’huile minérale permet d’étouffer les insectes et de contrôler une infestation.


LES ACCESSOIRES POUR PLANTES

Le Québec a aussi profité de la vague mondiale de popularité de l’horticulture qui a commencé quelques années avant la pandémie - bien qu’à plus petite échelle que dans le reste du pays. Plusieurs entreprises ont vu le jour depuis une dizaine d’années pour répondre à cet intérêt croissant. Acheter local, c’est toujours gagnant ! Opter pour des marques canadiennes de pots, ollas et autres accessoires pour le soin des plantes peut aussi aider à minimiser l’impact écologique de votre passe-temps. Parmi les noms à retenir, j’affectionne particulièrement DOMPIERRE pour les pots et cache-pots de céramique produits ici à Montréal, Conifer Homeware de Vancouver pour les pots imprimés en 3D à partir de matière végétale recyclées ainsi que les ollas fabriqués par Oïa & Co. à Montréal.


An artistic arrangement of six wooden and ceramic pots on a white surface. The pots are various shades of light wood, white, and terracotta, some stacked upside down while others are nested inside each other, creating a modern and minimalist display.

Cache-pots PAULINE en grès petit format, par DOMPIERRE en collaboration avec CANTIN traditions, 65$ ch., MarieEveDompierre.com


Comme pour tout, il est possible de créer un environnement spectaculaire avec des plantes d’intérieur sans avoir trop d’impact sur l’environnement en achetant local. Heureusement, l’offre locale de plantes et d'accessoires de jardinage est de plus en plus intéressante. À vous de l’explorer davantage en 2024. Vos plantes - et la planète - vous en remercieront.


 

Si vous avez besoin d’autres conseils pour jardiner plus vert? N’hésitez pas à me contacter pour une consultation sur place ou virtuelle en cliquant ICI.

 

Portait de Sarah Nagué.

SARAH NAGUÉ


En 2018, Sarah Nagué fondait la boutique végétale en ligne Miss Boon qui vend à la fois des plantes populaires et recherchées, des plantes de collection importées, ainsi que des accessoires pour la maison, pour le jardinage et des cache-pots stylés de qualité. Ce printemps, elle ouvrait à Montréal une jolie boutique physique. Rédactrice de profession, elle signait déjà sur son site web des articles sur le jardinage et prodiguait à sa clientèle des conseils quant au choix de plantes intérieures et aux soins à leur fournir; grâce à cette nouvelle chronique mensuelle, nous aurons maintenant la chance de profiter à notre tour de son savoir vert! Découvrez sa boutique en ligne ou passez visiter son nouveau local!


MISS BOON

380 Castelnau Est Montréal, Qc

T. 438 380-6448




80 vues0 commentaire

Comments


bottom of page