top of page

DIANE ARBUS : PHOTOGRAPHIES, 1956-1971 | MBAM

DIANE ET LES AUTRES

LIGNE 07 | EXPOSITIONS | HIVER 2022

Texte | Dave Richard

Photos | MBAM + Estate of Diane Arbus

 

Diane Arbus (1923-1971), Femme avec un mannequin sans tête, N.Y.C., 1956, épreuve à la gélatine argentique ; tirée par Neil Selkirk, feuille : 35,6 × 27,9 cm. Musée des beaux-arts de l’Ontario, don anonyme, 2016. Copyright © Estate of Diane Arbus

 

Célèbre pour ses portraits de rue immortalisant des personnages étranges et atypiques, à la frontière du familier et du marginal, l’avant-gardiste photographe américaine Diane Arbus (1923-1971) a révolutionné l’art par son style direct, profondément sensible et vigoureusement moderne.


Diane Arbus (1923-1971), Sans titre (49), 1970–1971, épreuve à la gélatine argentique ; tirée par Neil Selkirk, feuille : 50,8 x 40,6 cm. Musée des beaux-arts de l’Ontario, don anonyme, 2016. Copyright © Estate of Diane Arbus + Diane Arbus (1923-1971), Femme portant une voilette sur la 5ᵉ Avenue, N.Y.C., 1968, épreuve à la gélatine argentique ; tirée par Neil Selkirk, feuille : 50,5 x 40,5 cm. Musée des beaux-arts de l’Ontario, don anonyme, 2016. Copyright © Estate of Diane Arbus + Diane Arbus (1923-1971) Portoricaine avec un grain de beauté, N.Y.C., 1965, épreuve à la gélatine argentique ; tirée par Neil Selkirk, feuille : 50,8 x 40,6 cm. Musée des beaux-arts de l’Ontario, don de Phil Lind, 2016. Copyright © Estate of Diane Arbus + Diane Arbus (1923-1971), Trois travestis, N.Y.C., 1962, épreuve à la gélatine argentique, feuille : 27,9 × 35,6 cm. Musée des beaux-arts de l’Ontario, don anonyme, 2016. Copyright © Estate of Diane Arbus


Jusqu’à son suicide en 1971, elle a brossé, pendant 15 ans, un portrait troublant de l’Amérique des années 1960. Organisée par le Musée des beaux-arts de l’Ontario en collaboration avec le Musée des beaux-arts de Montréal, l’exposition Diane Arbus : Photographies, 1956-1971 met en lumière l’évolution de l’artiste en regroupant près d’une centaine de ses clichés en noir et blanc présentés de manière chronologique. Révélant d’abord une femme fascinée par la diversité de l’humanité et la vie telle qu’elle se déroule dans la rue, ces photos marquent ensuite son émergence en tant que chasseuse d’images mature de grand talent.


En alternance avec les photographies présentées, des citations de l’artiste s’offrent comme autant d’observations sur ses choix, ses intentions et ses difficultés techniques, de même que sur le hasard heureux de ses rencontres et découvertes. À une époque où la diversité est de plus en plus célébrée, il est fort intéressant de la revoir au passé à travers le regard d’Arbus qui, elle, on s’en rend bien compte, avait déjà compris jadis sa beauté.


Diane Arbus (1923-1971), Couple d’adolescents dans Hudson Street, N.Y.C., 1963, épreuve à la gélatine argentique ; imprimée ultérieurement, feuille : 50,8 × 40,6 cm. Musée des beaux-arts de l’Ontario, don de Robin et David Young, 2016. Copyright © Estate of Diane Arbus


 

DIANE ARBUS : PHOTOGRAPHIES, 1956-1971

Du 15 septembre 2022 au 29 janvier 2023


MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE MONTRÉAL

1380, rue Sherbrooke Ouest

Montréal, Qc

H3G 1J5



Sur Instagram @mbamtl

Sur Facebook @mbamtl

4 vues0 commentaire
bottom of page